Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

Harmonie de la nature...

Posted by
Tede (Aubenas 07, France) on 2 October 2014 in Landscape & Rural and Portfolio.

Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige,
Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir!
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.
Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige!
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir!
(Charles Baudelaire)

Mes Spotlight

Vous pouvez aussi voir MES PHOTOS ICI

OLYMPUS SP590UZ 1/125 second F/3.6 ISO 64 10 mm