Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

Ultime combat...

Posted by
Tede (Aubenas 07, France) on 27 July 2011 in Animal & Insect and Portfolio.

L’araignée au ventre blanc, au ventre rond comme une perle, dînait d’une innocente abeille. La terrible bête, à vrai dire, ne dévorait pas sa proie : elle l’avait saisie par la tête et sans doute paralysée. Elle avait l’air de la boire, d’en pomper toute la substance à longs traits voluptueux.
Je me sentis d’abord sur le point de faire comme Robinson, qui canarde les cannibales pour les empêcher de se tuer entre eux. « Misérable ! » dis-je à l’araignée. « Comment as-tu l’audace de t’abandonner sous mes yeux à cette passion dégoûtante ? » « Mon cher monsieur », répondit l’araignée au ventre de perle, « il y a déjà dix minutes que la servante a sonné pour vous appeler à table. Votre gigot sera froid. »
(George Duhamel)


The spider belly white, round belly like a pearl, dined an innocent bee. The terrible beast, indeed, does not devour its prey: it had seized her by the head and probably paralyzed. She seemed to drink it, to pump all the substance to be long lines voluptuous.
I felt at first about to be like Robinson, who ducks the cannibals to keep them from killing each other. "Wretch! "I said to the spider. "How did you dare to leave you my eyes to the passion disgusting? "" My dear sir, "replied the spider in the belly of pearl," ten minutes ago that the servant has come to call you at the table. Your leg will be cold. "
(George Duhamel)

OLYMPUS SP590UZ 1/1000 second F/5.6 ISO 64 10 mm